Imprimer
Affichages : 130

 

 

Historique des RERS

Les réseaux d’échanges réciproques de savoirs sont nés dans les années 80 à Orly d’un questionnement pédagogique à l’école et d’une pratique sociale et civile de Claire et Marc Héber-Suffrin,co-fondateurs de cette démarche.
Depuis, ils essaiment partout dans le monde.

De ce croisement de mouvements pédagogiques, d’associations d’éducation populaire et de questionnements politiques autour de la citoyenneté, ont émergé de nouvelles pratiques d’apprentissage créant du lien social, mettant en valeur les personnes, favorisant pour chacun la prise de conscience de ses savoirs, savoir transmettre et savoir apprendre.

 

 

 

Genèse du RERS  d’Angers Belle Beille 

D’abord des rencontres et des sensibilités communes !!!

 En 1989 deux associations angevines, l’une agissant dans le champ de l’aide à domicile et la protection de l’enfant  l’autre dans le champ de l’illettrisme réfléchissaient  à comment formaliser des pratiques professionnelles en un concept identifiable ou identifié.

En effet, sans doute sans le savoir, des professionnelles pratiquaient la démarche : observer- nommer- mettre en œuvre les savoirs dont les personnes accompagnées étaient « porteuses ». Cette posture professionnelle  facilitait l’ accompagnement.

Sur le territoire angevin fin des années 80 nous croisons, lors de conférences  sur la démarche des échanges réciproques de savoirs : les RERS, Claire Héber-SuffrinUne réponse qui fait écho à nos pratiques !!!

Avril 1989, dans le centre social  Caisse Allocations Familiales de Belle Beille une rencontre tri partie est programmée, une mise en situation dont Claire avait le secret : «je sais je ne sais pas » et là démarre le RERS de Belle Beille.

Les fondations de celui ci se sont dessinées ainsi, à savoir

 

     C’est l’Association d’Entraide Familiale et Sociale qui  portera le projet et se sont des Techniciennes de l’Intervention sociale et Familiale qui animeront le RERS.

 Quelques dates marquantes 

les 10ans

les 15ans

les 20ans

les 25ans et autres

 Et aujourd’hui, avec l’expérience notre approche s’est élaborée, conscientisée, le RERS d’Angers Belle Beille accueille des angevins mais pas que.

Ces personnes partagent notre démarche à savoir